vendredi 26 janvier 2007

Jardin Botanique. Vue d’ensemble

S’il est un endroit que je préfère entre tous à Montréal, c’est bien le jardin botanique.

Situé au pied de la tour Olympique, il a été fondé en 1931, et sa superficie avoisine les 75 hectares. C’est l’un des plus grands au monde. Le raconter dans le détail va me prendre plusieurs jours ! Le raconter par saisons, par thèmes, par lieux…

A mon sens, il est impossible de ne pas inclure un passage à ce jardin dans le cadre d’une visite de la ville (Et pourtant ! Quand je pense que sur certains dépliants, la ville souterraine est un passage incontournable !)

Le visiteur devra prévoir, s’il est un peu curieux, plusieurs heures pour faire le tour de ce jardin. Evidemment, la saison à laquelle se fera cette visite en changera sensiblement la perception. Il n’y a pas de saison idéale pour visiter le jardin. L’hiver masquera certes nombres de fleurs et de plantes, mais le paysage sera magnifié par la neige et la glace.

001 087

Plusieurs thèmes et décors s’offrent à ce jardin. On y trouvera un jardin alpin, un jardin des premières nations, un jardin japonais, un jardin chinois (le plus grand du genre hors d’Asie), une roseraie, un arboretum. Pour les petits citadins qui ignorent comment poussent les haricots, les poivrons, le houblon ou la menthe, il y a un vaste jardin potager (qui sert par la même occasion de garde manger à une foule de petits animaux)

Héron

Pas de jardin botanique sans serres. Elle sont au nombre de dix et abritent des cactées, des orchidées, des bonsaïs, des plantes tropicales. C’est le refuge idéal les jours de pluie ! Tout comme, d’ailleurs, l’insectarium, où l’on pourra voir évoluer une ruche, ou des colonies de fourmis.

Jardin Botanique Montreal

Ce jardin est un havre de paix. Il est tellement grand que le sentiment d’y être quasiment seul est fort, mais c’est une erreur. On peut même y pique-niquer, sur les pelouses, au milieu des fleurs. Le plus incroyable, c’est que ce lieu est profondément respecté par les visiteurs : pique-nique peut-être, mais jamais un papier gras à terre !

097

Les manifestations y sont nombreuses du 1erjanvier au 31 décembre : Papillons en liberté dans les serres, Halloween, Power Flower, Festival des lanternes au jardin chinois… j’en oublie probablement. Et, en été, des groupes folkloriques viennent mettre une touche de couleur de plus dans certains pavillons.

Pour profiter de tout cela, il ne faut pas hésiter à prendre sa carte à l’année. C’est moins de 20 dollars, et ce sont des heures et des heures d’évasion garanties, de plaisir pour les yeux.

4 commentaires:

Alcib a dit…

Il serait temps que le Montréalais que je suis prenne le temps de bien découvrir le Jardin botanique !
J'ai un ami qui habitait à deux pas de ce jardin et, presque tous les soirs, après le travail, il y passait de longs moments... Comme j'habite à côté du mont Royal, je suis plus spontanément porté à aller prendre l'air au mont Royal qu'au Jardin botanique ou au Parc Maisonneuve, qui est aussi très agréable pour les piétons et pour les cyclistes.

Jean-Marc a dit…

C'est exact, la proximité d'un lieu tout aussi agréable fait que le besoin de se rendre ailleurs devient secondaire. Cet été, j'ai apprécié pouvoir me poser souvent sur un banc au Parc Lafontaine, que je pouvais facilement rejoindre à vélo. Il est vrai que lorsque nous demeurons tout près du Jardin Botanique, nous nous y rendions très souvent. Le rythme s'est espacé, mais nos visites restent fréquentes. C'est un havre de paix, cet endroit, pour moi. Je m'y ressource, ne pense à rien à l'exception de pouvoir faire de jolies photos...

martine a dit…

pour un débutant tu insères déjà des liens vers un site et une vidéo, c plutôt pas mal ;°)
Cet endroit a l'air tout simplement magique de par son concept et sa richesse.
Connais-tu le jardin Albert Kahn à Paris ? C'est là que je m'évadais quand j'étouffais dans le bitume et la pollution parisiennes http://membres.lycos.fr/cobalt03/ (désolée, je ne sais pas insérer un lien)Il vaut le détour à la belle saison

Patricia L. a dit…

Je n'avais pas encore remonté le temps jusqu'au début de ton blog... ni donc vu ces belles photos du jardin botanique : celle avec la femme recouverte de verdure est vraiment magnifique et pleine de poésie..