dimanche 11 novembre 2007

Carnets de voyage : Istanbul-Turquie

J'aime voyager... Être ailleurs...

Mon expatriation au Québec, pour des raisons techniques, financières et pratiques, a considérablement réduit, pour ne pas dire anéanti, mes possibilités de voyage... Quelques jours de vacances par an, forcément dédiés au retour sur le sol natal, ont mis à mal mes envies d'escapade.

L'aventure québécoise arrivant à son terme définitif, je vais à nouveau pouvoir envisager remettre de la couleur et du dépaysement dans ma vie.

En attendant, je vais mettre quelques photos en ligne sur certains de mes voyages passés.

Un de mes bons souvenirs est incontestablement ce séjour à Istanbul, en novembre 2001 (déjà !).


C'était une période heureuse de ma vie. Un voyage intense, en compagnie d'anciens collègues de travail, dont mon ami Lionel que je salue chaleureusement s'il lit ces lignes, et que j'aurais plaisir à retrouver tout bientôt !

Je ne vais pas raconter le voyage...Seulement l'illustrer par quelques photos... Il n'avait pas fait très beau, c'était le seul point négatif... Mais autrement ! Que de rires, de bonne humeur, de belles visites, de belles expériences gastronomiques ! Oui, un pur instant de bonheur !


Une visite très intéressante à un niveau historique, culturel et architectural. Ci-dessus les photos d'une mosaïque décorant la voute d'une très vieille église, Saint Sauveur in Chora.


Des lieux mythiques, comme Sainte Sophie... (voir photo-ci dessus) Istanbul, Constantinople, l'Orient Express... !!! Comment ne pas rêver ?


Je n'avais jamais encore mis le pied dans une mosquée. Le lieu appelle incontestablement au recueillement...

Une sympathique rencontre avec de jeunes écoliers, des enfants qui n'étaient pas encore blasés par les jeux électroniques et téléphones portables, et qui avaient simplement de la joie et de la spontanéité à saluer les touristes que nous étions. Un pur moment de fraicheur...

Un marché aux poissons. C'est une de mes photos préférées.

Istanbul, c'est aussi le palais de Topkapi.

Et le Grand Bazar ! Une véritable caverne d'Ali Baba, avec mille et une couleurs et saveurs...


Istanbul, c'est aussi une ville à cheval sur deux continents, l'Europe et l'Asie, séparés par le Bosphore, bordé de splendides demeures, et mêmes des palais.


Istanbul, j'y pense avec nostalgie, car ce fut une période de ma vie où je me souviens avoir été vraiment heureux... Il y a eu tant de fous rire durant ce séjour ! Par exemple, Catherine, dont nous ne verrons sur la photo ci dessous que les pieds teintés en orange par la grâce de la pluie incessante et de chaussures de mauvaise qualité, et qui fut la seule à être invitée à se déchausser pour tester la douceur d'un tapis en soie ! La même Catherine qui grimaça et répéta au moins dix fois "Oh, il est pas bon, il est pas bon !!!" en parlant de son café turc, mais qu'elle avait à tort vigoureusement touillé avant de le boire !


Vous me reconnaissez sur les photos ? :-)



3 commentaires:

Alcib a dit…

Comment ne te reconnaîtrait-on pas ? Tu n'as pas tellement changé (du moins physiquement) ;o)

Istanbul évoque pour moi les cours d'histoire de l'art auxquels je me suis inscrit au retour de mon premier séjour à Paris ; j'ai adoré les 4 cours de 45 heures chacun que j'avais suivis à l'époque où je découvrais toute la beauté du monde.
Puis, souvenir moins agréable, je pense au film « L'Express de minuit », avec Brad Davis, film que j'ai adoré mais qui ne m'avait pas donné le goût d'aller en Turquie. D'ailleurs, je ne pourrais plus revoir ce film ; rien que d'y penser me bouleverse sans que je puisse dire exactement pourquoi...

Je ne crois pas que j'aille en Turquie un jour... Je ne crois pas que je voyagerai ailleurs non plus, si ce n'est, peut-être, un séjour en France, que pour l'instant je n'envisage pas.

« L'aventure québécoise arrivant à son terme définitif, je vais à nouveau pouvoir envisager remettre de la couleur et du dépaysement dans ma vie. » Voilà une phrase qui, l'air de rien, annonce tout un programme ! Je me réjouis que tu puisses retrouver la couleur et le dépaysement ; l'idée m'attriste cependant que, pour cela, nous devions nous priver de la couleur et de ce regard frais sur notre paysage...

Jean-Marc a dit…

C'est curieux, je partage totalement ce sentiment vis à vis du film avec Brad Davis...Très beau film, mais qui m'avait tellement mis mal à l'aise que je me suis juré de jamais le voir une seconde fois...

Pour le Québec, oui, c'est un départ qui s'annonce... J'y reviendrai, très probablement... Mais en touriste, en ami...Peut-être sera-ce mon port d'attache pour entamer des petits voyages vers New York, Las Vegas, Baltimore, Nantucket...? :-) J'aurais bientôt l'occasion d'en parler plus longuement...

m a dit…

istanbul...

quelle belle ville...