samedi 7 juillet 2007

Carifiesta Montréal 2007

Véronique étant arrivée lundi dernier, et ayant dû être livrée à elle-même pour ses visites touristiques durant les jours de semaines puisque le bureau me retient, ce samedi et ce dimanche devaient être consacrés à quelques visites à faire ensemble en quelques endroits bien ciblés de la ville.

J'avais repéré il y a quelques jours la tenue d'une parade suivie d'un festival par les représentants des Caraïbes. Bien évidemment, aucune information dans la presse ou sur Internet sur le tracé du parcours et les horaires précis. En revanche, cela se poursuivait durant tout le week-end au parc Jean Drapeau. C'est donc là que nous nous sommes rendus en premier, en fin de matinée.

Après avoir suivi quelques panneaux avec des flèches qui signalaient l'événement, nous nous retrouvons entre deux rangées de barrières en fer, avant garde du lieu, et derrière lesquelles s'appuyaient nonchalamment une poignée de gars en uniforme bleu, et qui nous regardent passer sans rien dire.

Puis bruit de cavalcade derrière nous. Un garde chiourme m'interpelle :

-Hey, sir, you have to show me your pass !

Moi, dans ces cas là, la réponse est immuable :

-Je ne comprends pas ce que vous me dites !

Il semble soudain se rappeler qu'il est au Québec et qu'il est supposé pouvoir aussi parler français. Il m'explique, fort peu aimablement, que nous devons payer un passe pour entrer, et que ça ne commence pas avant 13 heures.

Devant la sympathie du bonhomme, c'est tout vite réfléchi, son passe, hein, il peut se le rouler en cornet, et se le fourrer par le bout pointu dans le... Enfin, bon, je digresse ! Tout cela pour dire que nous nous rabattons sur la biosphère, et tant pis pour les plumes et les paillettes. Après le Biosphère, nous nous promenons dans le parc, et filons ensuite manger un smoked meat (avant de recourir ce soir pour le feu d'artifice du Mexique au bord du St Laurent).

Et, en sortant du restaurant, surprise : nous sommes en plein dans la rue où passe la parade caribéenne ! A 15 heures Place Ville Marie, il va sans dire qu'à 13 heures, il ne devait pas se passer grand chose au parc Jean Drapeau. J'ai donc sorti l'appareil photo, et fait quelques clichés.

C'était coloré, mais tout simplement insupportable pour les oreilles tant la musique était fort. Malgré les jolies parures, les plumes et la bonne humeur des participants, nos tympans ont crié grâce et nous ont ordonné le retrait au bout de quelques minutes. Dommage....!

5 commentaires:

Alcib a dit…

J'espère qu'il n'y a pas eu d'accident grave cette année. Chaque année, il y a pratiquement toujours quelqu'un de poignardé au cours de cette fête... Je n'étais pas au courant non plus de la date de cette parade mais j'ai compris après coup pourquoi il y avait tellement d'animation près de chez moi ce matin ; des participants au défilé se préparaient à prendre le train en marche.
Les années précédentes, ils défilaient sur l'avenue du Parc ; je pouvais les voir passer sans sortir de chez moi ; mais il valait mieux laisser les fenêtres fermées à cause des décibels insupportables.

Olivier le vacancier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
looange a dit…

C'est vrai que les couleurs sont magnifiques. Moi c'est la musique de la fête du Canada que je trouvais insupportable :)

Beo a dit…

Pour ma part: toute musique à un taux trop fort de décibels est insuportable!

Jolies photos et joli programme: on aura les feux d'artifices aussi?

Jean-Marc a dit…

Beo, si mes photos sont assez jolies pour cela (je n'ai pas encore vérifié ce que j'ai fait hier soi), certainement que je parlerai des feux d'artifice ! ;o)